Écrire pour grandir

← Retour au journal

février 2017

Aller mieux - changer

J'ai peur de changer en allant mieux. En guerissant. Peur de changer d'avis. De devenir banale, normale. Classique. Sans intérêt. De finir par n'être qu'une meuf lambda, une meuf qui se trouve un amoureux, qui va vivre avec. Une meuf qui accepte d'avoir des gosses. Une meuf qui croit au mariage, a l'amour éternel. Une meuf qui s'abandonne dans les autres. Qui oublie ses propres croyances. J'ai envie d'aller mieux. Mais je n'ai pas envie de changer. Je ne veux pas être quelqu'un d'autre. Et ça, je sais pas si c'est possible. Peut-être que la personnalité et le psychisme n'ont rien (...)

Maladie de la thyroide

Bon. Il s'est passé un truc quand même la semaine dernière. Jeudi 2 février 2017, chez l'endocrinologue. Il semblerait que j'ai vraiment un problème de thyroide. Genre pas un truc passager du a mon "traitement psychiatrique". Vu la taille de ma thyroide et les chiffres de ma TSH, il semblerait que ce soit plutôt une maladie auto-imune. Je met tout ça au conditionnel parce que je n'ai vu le médecin qu'une seule fois et ça a été plutôt rapide. Mais... y'a de très fortes chances pour que ce soit ça. Le médecin a dit que vu la grosseur de ma thyroide, j'avais des raisons de me (...)

De nuit.

Je cherchais des anciens résultats de prise de sang cet aprem, quand je suis tombée sur un mot que mon psy m'avait écrit, a nos débuts. La frontière entre mal traitance et "bien traitance" est assez flou pour moi. Mon psy et mon ancienne psychiatre m'ont posés, au début de notre collaboration, des questions au sujet de mon père. Pour caricaturer: "il vous mal traitait oui ou non?!". Mais j'avais du mal a répondre a ces questions. J'ai eu très longtemps peur de mon père. Jusqu'à il y a encore peu de temps. Il peut se montrer parfois très... je ne sais pas si on peut dire (...)

Ni princesse ni wesh. Banale?

Pas écrit depuis quelques jours. Du coup j'ai des tas de trucs a raconter. Mais je ne vais pas pouvoir tout dire je crois. Ça va bien. Je suis un peu tendue genre stressée, mais ça va. Je mets mon réveil a sonner a 7h15 tout les matins. Hier soir, je me suis couchée un peu plus tard que d'habitude. Je me suis dit; "c'est dimanche demain, je peux bien dormir une heure de plus." et j'ai mis mon réveil a 8h15. J'ai été tellement surprise quand je me suis réveillée naturellement ce matin et que le réveil affichait 7h15! Je suis dans un mood positif en ce moment. Je me lève tôt et (...)

Joie - intellect - suicide

Oh, c'était une belle journée. Je ne m'en suis pas vraiment rendu compte au moment où je la vivais, mais maintenant qu'elle s'achève, et que je la regarde d'en haut, je la trouve très belle. Pourtant rien d'ultra extra-ordinaire. J'ai fait du ménage, une lessive. J'ai regardé un peu de la série "The bridge". J'ai fait une petite vidéo qui est en train de charger sur YouTube. Et puis, ma sœur et son fils ont passé une heure chez moi en fin d'aprem. Mon neveu sait enfin dire mon prénom! Il parait qu'il s'entraîne tout le temps, même tout seul dans sa chambre. C'est mignon :) Je me (...)

Elle en dit trop :/

Et ça recommence. Ça arrive tranquillement, sans que je m'en rende compte. Et d'un coup BAM c'est là. Elle me dit des trucs que je ne devrais pas entendre venant d'elle. Parce que je suis sa fille. "Je n'aime pas ce que ma vie est devenue. Je regrette mes choix de vie. Mon mari, mes enfants. Oh, et tu penses que ce serait bien que je me fasse hospitaliser en psychiatrie?" Elle croit quoi? Que je vais lui répondre: "t'as raison Maman, ta vie ne vaut rien. Divorce, fais ta valise et va refaire ta vie loin de nous, loin de l'échec que nous sommes tous!". J'en ai marre. Je voudrais bien (...)

recherche PCRG

Chez mes parents. Je peux rentrer chez moi demain ou bien mercredi. Et je ne sais pas me décider! Ici, c'est pas horrible, mais c'est tendu entre les parents (j'ai été prise en otage tout à l'heure!). Et chez moi, ça devrait être cool. Genre comme d'habitude. Mais en vrai, ça me stresse de retourner chez moi. J'ai peur qu'il se passe un truc. Avec les voisins ou dans la rue. Ou peut-être avec moi-même. Je ne suis pas sereine à l'idée de retourner chez moi. Quelle connerie, ça c'est de la régression! Je me déteste d'être stressée quand je pense à mon chez moi. Alors ouais, (...)