Écrire pour grandir

← Retour au journal

mars 2016

Un peu de tout

Wow. Presque un mois sans écrire ici. Je pensais pas tant! J'ai eu des problèmes avec mon ordi, j'ai eu un passage à vide, et j'ai été refroidit par l'individu qui m'a critiqué de vouloir imprimer. Ça va mieux. Un peu. J'ai reçu un mail de N. y'a un peu plus d'une semaine. Et j'ai toujours pas répondu. Et je sais vraiment pas quoi lui répondre. Je suis divisée. Paralysée. Je voudrais, je voudrais vraiment avoir un ami. Mais en même temps... ça me fait flipper. Surtout si c'est N. J'ai refumé un paquet de cigarettes la semaine dernière. Mais c'est pas grave. Je me le suis (...)

Chose simple. Mais pas pour moi.

Tout à l'heure j'ai vu Romain. Et je me suis dit qu'il fallait vraiment que j'en parle ici ! Romain fait parti de mes amoureux. Il travaille en face de chez moi, il est médecin traitant. Et il se gare sur le parking de mon immeuble. Et... ho mon... Dieu ! Il est tellement beau !!! Une journée sans le voir est une journée ratée ! Alors je guette... Mais en même temps, est-ce que j'ai envie que notre relation à Romain et moi, évolue ? Non. Parce que j'aurais peur d'être déçue par son caractère. Et que de toute façon, à tout les coup il a une jolie petite femme à retrouver (...)

Les hommes, l'amour et moi.

J'aimerais bien être en couple. Enfin non, pas en couple. Amoureuse. Mais trop amoureuse à sens unique. Un truc entre être amoureuse et être en couple. Juste entre les deux. Y'a quelques jours, je me suis fais la réflexion (réflexion qui n'est pas neuve pour moi) que je n'étais pas du tout, enfin très peu, attirée par les gens de mon âge. J'ai cette sensation qu'on est que des gamins. C'est difficile à expliquer. Mais... on a tellement peu d'expériences. On est encore si petits, si vulnérables. Bancales. Moi je ne sais pas si je dois me définir comme une adolescente ou pas, (...)

Avant de quitter mon appart, (texte un peu n'importe quoi, sorry)

Blurp. Je rentre chez mes parents ce weekend. J'ai un peu mal au ventre, à la tête. Peut-être juste le stresse. Ou peut-être que je suis gravement malade et que je vais mourir d'un seul coup. Ouais, je suis un peu hypocondriaque. En quelque sorte quoi. Mais depuis que j'ai lu "mort soudaine inexpliquée" dans les effets secondaires d'un médicaments que j'ai pris (que je ne prend plus, ouf!)... bah j'ai parfois peur de mourir. Genre sans explications. Juste, que tout s'arrête. Ma mère arrive dans une demi-heure environ. "Salut Maman! Je refume! Et j'ai besoin de toi pour aller à la (...)